webleads-tracker

Tél : 04 73 91 15 27

contact@technologistique.fr

Blog

Réfection en série et sièges sur-mesure à Aulnat (Puy-de-Dôme) avec Techno Logistique

Réfection en série et sièges sur-mesure à Aulnat (Puy-de-Dôme) avec Techno Logistique

Reprise il y a dix ans, l’entreprise Techno Logistique, spécialiste en sellerie basée à Aulnat (Puy-de-Dôme), a affermi sa position sous l’impulsion de son nouveau boss, Frédéric Lagouarre, via la conception haut de gamme et le sur-mesure.

L’atelier se fait discret, sur la zone aéroportuaire d’Aulnat, et son identité brouille les pistes, mais Techno Logistique s’est bel et bien fait un nom. Pas dans le domaine de son appellation trompeuse, mais dans la sellerie, l’une de ses activités originelles.

« Au départ de la société, créée en 1997, il y avait plusieurs actionnaires et des activités diverses autour de la sellerie. Nous n’avons jamais fait de logistique », confirme Frédéric Lagouarre.

« Le haut de gamme, un nouveau métier »

Ce Pyrénéen de 43 ans, fils d’entrepreneur dans le bâtiment, a posé ses valises en Auvergne il y a dix ans, après une carrière dans le négoce international, pour vivre à son tour l’expérience du chef d’entreprise.

Les 35 personnes de l’effectif à son arrivée sont 30 aujourd’hui, mais le chiffre d’affaires d’alors (1,5 M€) double presque selon les années désormais, ce qui donne au dirigeant de nouvelles perspectives d’embauche.

aulnat-les-mardis-de-l-eco-techno-logistique-frederic-lagoua_4332907

La sellerie n’était pas son métier mais Frédéric Lagouarre a appris sur le tas. Et s’est forgé une conviction : l’entreprise avait de l’avenir via la conception de fauteuils originaux et sur mesure. Ou en régénérant des assises relevant du patrimoine.

La réfection de tous les sièges de l’opéra de Clermont-Ferrand ; les conception et réalisation des 1.800 fauteuils du flambant neuf auditorium de Lille ou ceux du pavillon du Four, lors de sa rénovation, à Versailles : voilà quelques exemples d’un savoir-faire reconnu dans tout l’Hexagone.

Techno Logistique travaille aussi pour la SNCF, la RATP ou des compagnies aériennes ou de bus, autrement dit pour la réfection de tous types de sièges fixés au sol, dans différents moyens de transport. Ces marchés apportent de grandes séries à l’entreprise, qui traite ainsi entre 60.000 et 80.000 sièges par an.

« Mais c’est le haut de gamme qui nous a permis de résister, confirme Frédéric Lagouarre. Pour nous, c’était un nouveau métier. Réaliser les sièges nécessitait de trouver des partenaires sous-traitants pour les pièces dures (bois et acier) et coordonner l’activité. » Une tâche ardue qui lui a fait renoncer à la sous-traitance étrangère, trop compliquée.

Ce nouveau métier, la conception originale, comme un prolongement de la réfection de sièges anciens, le dirigeant l’exerce avec une autre de ses convictions : le durable et recyclable. « Le rêve, ce serait du recyclage à 100 % », ajoute ce combattant inlassable de l’obsolescence programmée.

Entreprise libérée

Ce principe, le jeune patron voudrait l’exporter dans d’autres domaines. Il travaille à la reprise d’autres activités. Il a fait sien le concept d’entreprise libérée et donne de l’autonomie à ses équipes.

« Un chef d’entreprise doit d’abord être celui qui rassure, démystifie les problèmes. Il faut lâcher prise en prenant le pari que les erreurs seront largement compensées par les initiatives. Et garder à l’esprit que la frontière est mince entre la réussite et l’échec. »

aulnat-les-mardis-de-l-eco-techno-logistique-frederic-lagoua_4332901

La société Techno Logistique a elle-même déjà élargi sa palette dans le domaine de l’acoustique (revêtements muraux, totems d’absorption des bruits). Frédéric Lagouarre, membre du réseau Entreprendre et des CJD, délivre aussi du conseil en gestion d’entreprise. Il vise d’autres horizons pour élargir son assise. Mais toujours en Auvergne.

« Ici, j’ai été très bien accompagné quand je me suis lancé, pas comme un numéro. Et il y a une qualité de vie extraordinaire. »